0

OSEZ UNE ANNEE SABBATIQUE : MALUCAT EST A LOUER

Un nouveau site http://locationcatamarancaraibes.com est en ligne pour ceux qui seraient intéressés par la location de Malucat pour 1 semaine, 3 mois ou 1 an : nous sommes ouverts à toute proposition … jusqu’ à la co propriété.

For those of you who prefer English, http://yourcaribbeancatamaran.com is our new website, if you are interested in renting Malucat for 1 week … or one year. We are open to all kind of proposals .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

To all of you who have followed us … Love from Marie Laure , Luc and Bastien.

OSER LOUER NOTRE CATAMARAN POUR UNE ANNEE
Louer un catamaran plutôt que l’acheter présente l’immense avantage de rendre un projet de voyage plus accessible.
La démarche classique consistant à acheter neuf un bateau et à le revendre à la fin de l’année sabbatique est souvent la seule solution mais son coût et l’incertitude de la revente sont décourageants.
Très concrètement, notre bateau, acheté 420 000 € en septembre 2008 , serait à vendre
360 000€, soit une perte de 60 000€ environ (15% après un an ). C’est le coût incompressible d’un tel voyage que nous devrions supporter si nous voulions vendre notre bateau. Or, nous repartirons … un jour quand les enfants auront grandi. D’où l’idée de location pour un an et des avantages partagés:

    Pour nous:

  • nous conservons le bateau
  • nous n’avons qu’un locataire pendant un an et probablement moins de problèmes
  • qu’avec une multitude de locataires se succédant semaine après semaine.
    Pour vous:

  • un coût de 60 000 € pour une année sabbatique, soit 5000€ par mois
  • pas de soucis de revente, très aléatoire dans la période actuelle
  • un bateau entièrement équipé TDM.
  • Ses problèmes de jeunesse sont réglés

Site de location: locationcatamarancaraibes.com
Contactez-nous: malucat96@gmail.com

0

FIN DE LA PREMIERE ETAPE

Apres un an de voyage, nous éprouvons le besoin de rentrer en France, le temps d’une année scolaire avant de repartir l’été prochain pour d’autres aventures.

Nous laissons Malucat à Antigua dans une société de location où il sera bichonné par des professionnels en attendant notre retour.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le bilan de cette année est propre à chacun, tous les participants ont vécu cette aventure avec leurs propres émotions. Le mien est extrêmement positif, la colonne des moins ne comporte que 2 lignes:

COTES POSITIFS

Le bateau s’est très bien comporté, même dans les pires conditions de mer et de vent. Il s’est montré très rassurant par sa robustesse, extrêmement confortable et rapide, ce qui était essentiel pour notre équipage familial et néophyte.

Aucune casse, aucun accident, aucune blessure, pas de maladie, pas de piratage, pas de tension (majeure) parmi l’équipage, pas de tempête fatale… : de tout ce que nous pouvions redouter avant de partir, rien ne s’est produit.

Le voyage en lui-même a été un immense bonheur, même si nous n’en étions pas toujours conscients, au jour le jour..Regardez nos centaines de photos, elles en parlent mieux que moi. Chaque rencontre, qui nous paraissait banale sur le moment, prend un relief différent avec le temps et nous a inconsciemment enrichis. Parfois je rêve que nous réunissons un soir tous les gens rencontrés au cours de ce voyage et que nous revivons ces moments partagés, ces moments éparpillés dans le temps  se retrouvant condensés, le temps d’une soirée: c’est le délire de l’imagination, la magie de l’esprit, mais quel plaisir!

nick-the-skipper_resize.jpg

Antigua. L’un des buts plus ou moins avoué du voyage était de trouver un endroit ou nous aimerions vivre et ou laisser Malucat en sécurité, le temps de rentrer en France. Cet endroit, nous l’avons trouvé, à Antigua. Nous avons décidé d’acheter un terrain au bord de la lagune, avec un accès direct sur la mer et d’y construire une maison. Ce sera notre base secondaire pour les années à venir, elle pourrait même devenir un jour principale, si nos espoirs en Antigua se confirment.

Un site est en préparation pour faire connaitre cette ile et donner envie de louer Malucat. Il s’appelle yourcaribbeancatamaran.com

LES COTES NEGATIFS

Les problèmes techniques touchant les éléments de confort: problèmes électriques, problèmes de plomberie, de machine a laver, de déssalinisateur, de panneaux solaires… C’est bien connu, plus on veut de confort, plus il y a de problèmes!

Merci Chavez! Notre programme devait nous emmener au Venezuela. Malheureusement, dans sa folle croisade anti occidentale, Chavez encourage le piratage ( ou plutôt ne le décourage pas, ce qui revient au même) . Visiter le Venezuela est toujours possible mais avec la quasi certitude d’y être attaqué, dépouillé,rançonné … ou plus encore. Nous y avons renoncé.

0

Rencontre cocasse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un jour, nous avons rencontré deux couples musulmans, venus comme nous, apprécier la fraicheur des cascades d’Argyle après une longue marche dans la jungle de Tobago. Les hommes sont en tenue de bain, courte ; les femmes sont en tenue de bain également, plus longue… Je me souviens m’être dit que cette tenue protégeait bien des moustiques, mais ne me paraissait pas idéale pour marcher dans la jungle et jouir de l’eau fraiche des cascades. Dommage pour elles…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voulant préserver leur intimité, nous nous sommes éloignés, pensant que notre présence pouvait les indisposer, d’autant plus que nos femmes, elles, étaient légèrement vêtues. OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous n’avons aucune difficulté à trouver un autre endroit, tout aussi plaisant, à l’abri des regards suspicieux. Nos susceptibilités respectives n’en souffrent pas, mais à notre grande surprise, l’un des hommes nous a suivis, et semble apprécier notre compagnie, puisqu’il reste un long moment en jetant des regards insistants sur nos femmes, scandaleusement dénudées - comme vous pouvez le constater sur les photos. Où que je me tourne pour prendre une photo, il était là.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ceci dit, je le comprends, nos femmes sont très belles et sont dignes d’être admirées. Je n’y vois aucun inconvénient, mais c’est dommage que ce ne soit pas réciproque.

J’ai bien conscience d’aborder là, un sujet extrêmement sensible, et ne peux m’empêcher de penser à Salman Rusdhie, ou à l’auteur des dessins du Prophète, publiés dans la presse scandinave, tout deux condamnés à mort…

En parlant de cette anecdote cocasse, je ne veux bien entendu blesser personne, mais simplement essayer, comme Michael Jackson, « to make a better world ».

0

Brent de Tobago

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lors d’une escale dans une baie déserte a Tobago, nous faisons la connaissance de Brent, qui se propose de nous faire découvrir l’arrière pays. Il est intarissable sur son pays, il connait la nature comme personne, tous les animaux, toutes les plantes, tous les fruits, et aime nous faire partager son enthousiasme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour nous amuser, je vous propose un jeu comme si vous y étiez. Regardez bien la photo ci contre, et imaginez-vous a notre place.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au détour d’un chemin, Brent nous crie : regardez là à 50 mètres dans le bananier, un iguane vert ! Au premier regard, vous ne verrez rien. Alors, vous êtes autorisés a zoomer autant qu’il sera nécessaire… Pour vous aider, voici un gros plan. Fascinant, non ?

iguane.jpg

C’était pour vous faire toucher du doigt l’acuité des sens développée chez Brent, qui vit dans la forêt depuis son plus jeune âge. Tout son corps vibre au rythme de la nature, chaque mouvement, chaque bruit lui parlent. Nous, nous passons dans la forêt, lui, il fait partie de la forêt.

Dans eaux tumultueuses des cascades d’Argyles, vivent des écrevisses armées de pinces redoutables.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les attraper à main nues nécessite patience, adresse, vivacité et courage. Bref, il faut être un chat aquatique ! Brent en a sorti une demi-douzaine, pendant que nous barbotions lamentablement en essayant simplement d’en voir !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au bout d’une demi-heure d’essais infructueux, j’ai eu la chance d’en attraper une qui tentait d’échapper à Brent. Un vrai miracle.

Si nous sommes restés admiratifs de l’adaptation de Brent dans son monde, l’inverse est vrai aussi. Lui admirait notre bateau et ce qu’il représentait : la connaissance, l’éducation, la technologie, l’opulence. Alors nous l’avons emmené naviguer avec nous quelque temps pour lui faire découvrir notre monde.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je crois qu’il a apprécié. Au moment de nous quitter, je lui ai donné mon fusil de chasse sous-marine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
0

Sauvetage d’une tortue

Au petit matin, dans une baie de Tobago, nous avons aperçu des pêcheurs mettant à l’eau un filet. En voyant sur la plage très peu de gens disponibles pour remonter le filet, nous décidons d’aller les aider et au bout d’une heure, nos efforts sont récompensés : le filet bien plein est sur la plage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Malheureusement, les trois quarts des poissons n’ont aucune valeur marchande et seront abandonnés sur le sable. Quel gaspillage, mais bon…

En revanche, dans les filets se trouve également une petit tortue, dont le sort - finir découpée dans une marmite - ne nous laisse pas indifférents.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pourtant, les tortues sont une espèce protégée dorénavant, mais ce qui nous choque le plus, c’est sa taille : c’est encore un bébé ! Nous négocions âprement sa remise en liberté, nous proposons même de l’acheter aux pêcheurs, mais pendant 20 minutes, aucun n’argument ne les fait fléchir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les plus inflexibles sont les femmes, qui sont scandalisées que « des Blancs » se permettent d’intervenir dans leurs affaires. Nous sommes bientôt rejoints par d’autres « Blancs », et miracle, devant notre insistance, le chef renonce a sa prise et nous la remet symboliquement. Aurélien se charge de la réhabituer à l’eau et de la relâcher sous nos acclamations et encouragements.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après quelques instants d’hésitation, elle rejoint le large…elle a une vie a vivre et aura, j’espère, retenu la leçon (éviter les hommes et leurs filets).

Merci les pêcheurs, le combat pour la nature vous concerne aussi, une victoire de temps en temps nous réchauffe le cœur.