Sauvetage d’une tortue

Au petit matin, dans une baie de Tobago, nous avons aperçu des pêcheurs mettant à l’eau un filet. En voyant sur la plage très peu de gens disponibles pour remonter le filet, nous décidons d’aller les aider et au bout d’une heure, nos efforts sont récompensés : le filet bien plein est sur la plage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Malheureusement, les trois quarts des poissons n’ont aucune valeur marchande et seront abandonnés sur le sable. Quel gaspillage, mais bon…

En revanche, dans les filets se trouve également une petit tortue, dont le sort - finir découpée dans une marmite - ne nous laisse pas indifférents.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pourtant, les tortues sont une espèce protégée dorénavant, mais ce qui nous choque le plus, c’est sa taille : c’est encore un bébé ! Nous négocions âprement sa remise en liberté, nous proposons même de l’acheter aux pêcheurs, mais pendant 20 minutes, aucun n’argument ne les fait fléchir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les plus inflexibles sont les femmes, qui sont scandalisées que « des Blancs » se permettent d’intervenir dans leurs affaires. Nous sommes bientôt rejoints par d’autres « Blancs », et miracle, devant notre insistance, le chef renonce a sa prise et nous la remet symboliquement. Aurélien se charge de la réhabituer à l’eau et de la relâcher sous nos acclamations et encouragements.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après quelques instants d’hésitation, elle rejoint le large…elle a une vie a vivre et aura, j’espère, retenu la leçon (éviter les hommes et leurs filets).

Merci les pêcheurs, le combat pour la nature vous concerne aussi, une victoire de temps en temps nous réchauffe le cœur.

Laissez un Commentaire

(Required)

(Valid Email Required)